fbpx

News

Banque UBS à Zurich (Suisse)

UBS Global Real Estate Bubble Index : L’immobilier à Dubaï estimé raisonnable

L’édition de cette année de l’«UBS Global Real Estate Bubble Index» confirme aussi que le marché immobilier de Dubaï ne représente qu’un risque très faible de bulle immobilière et estime le risque comme «raisonnable» en comparaison avec d’autres grandes villes internationales.

L’immobilier à Dubaï : une nouvelle amélioration par rapport à 2019

La valeur de l’indice est passée de -0,26 à -0,4 depuis 2019, ce qui place une fois de plus le site de Dubaï en avant-dernière place du classement UBS des 25 plus grandes villes les mieux notées au monde. Seule Chicago est mieux notée avec un score de -0,66.

Ce classement induit également un risque de dégradation plus faible ou plutôt un potentiel de revalorisation pour les investissements immobiliers à Dubaï.

D’un autre côté – certaines villes représentent un risque de correction

L’UBS suisse voit les marchés immobiliers de Munich et de Francfort, à l’inverse, en queue du classement et donc considérés comme surévalués. Avec un indice de 2,35 (2,01 l’année précédente), Munich reste en tête des lieux d’investissement avec le risque le plus élevé au monde de bulle immobilière. Francfort, qui n’occupait que la cinquième place en 2019 (avec une valeur à 1,71), occupe désormais la deuxième place, suivie de Toronto, Hong Kong, Paris, Amsterdam et Zurich.

Matthias Holzhey, auteur principal de l’étude, a commenté les villes surévaluées – en particulier en Allemagne:

Même s’il n’y a pas de correction générale du marché, le potentiel de gains en capital sera épuisé. Ce seront surtout les perspectives de revenus sur les immeubles en location qui seront faibles compte tenu des prix déjà élevés de location.»

Résumé

Depuis l’étude UBS de 2019, l’écart s’est encore creusé entre les deux extrémités de l’échelle de notation, ce qui s’explique, entre autres, par les différents cycles sur les différents marchés.

Tandis que les investisseurs immobiliers à Munich, Francfort ou encore à Paris doivent faire face à un risque croissant de correction si les profits continuent de baisser, les signaux sont au vert pour un revirement de tendance sur le marché immobilier de Dubaï.

Les principaux signes favorables à une envolée des prix à Dubaï sont : l’amélioration des conditions générales réglementaires sur le marché immobilier, la réglementation des visas de plus en plus attractive et la possibilité de fonder des entreprises au sein de l’émirat (onshore).

Nos pronostics sont que l’augmentation des entrées de capitaux chinois ainsi que la demande d’investissement venant d’Israël pour la première fois, seront les principaux moteurs du cycle à venir (voir aussi notre article L’avenir du marché immobilier de Dubaï – une vision macroéconomique).